Historique

L'histoire de NOTRE-DAME débute à la fin du 19ème siècle avec l'abbé Huignard, alors curé de Draveil. Il veut, à la suite des religieuses ayant ouvert une école de filles, fonder une école pour les garçons.
Le lotissement du Parc Granger fournit l'occasion à l'abbé Huignard de concrétiser son projet. Il se fait réserver une parcelle de terrain à bâtir qui correspond aujourd'hui à l'emplacement de l'école maternelle et primaire Place Rouffy.

Grâce à la générosité d'une paroissienne de Vigneux- sur -Seine, Madame Couvreux, veuve d'Alphonse Couvreux, entrepreneur de travaux publics et propriétaire du château de Vigneux- sur- Seine, le financement de la construction de l'école est assuré. Conformément au vœu formulé par Madame Couvreux, cette nouvelle école est placée sous le patronage de Saint Alphonse en souvenir de son défunt mari.
Octobre 1898, l'école Saint Alphonse, tenue par la congrégation des petits frères de Marie ouvre ses portes aux garçons et ce jusqu'en 1905, date de la séparation de l'église et de l'état. Les religieuses quittent Draveil. L'école se réorganise et devient mixte : deux classes pour les garçons, deux classes pour les filles et une classe enfantine. Vingt ans après, en 1925, le régime de l'école Saint Alphonse change à nouveau et l'établissement n'accueille plus que des filles.

Aux environs de 1935, l'abbé Lefèvre curé de Draveil, rebaptise l'école Saint Alphonse qui reçoit le nom de NOTRE-DAME. Vingt ans plus tard une statue de la Vierge Marie, bénie par Monseigneur Michon, est posée sur le fronton de l'école. Des religieuses, les sœurs de NOTRE-DAME du Mont Carmel d'Avranches (Manche), assurent le bon fonctionnement de l'établissement. L'école NOTRE-DAME se développe rapidement, ouvre des classes et en 1956, on compte 3 maternelles et 5 primaires.

Un an après, en 1957, l'école progresse encore et ouvre un collège. Grâce à l'Association Paroissiale, les quatre classes de niveau collège s'installent en annexe sur la propriété Châlon.

Au cours des années 1970-1971, les garçons font peu à peu leur entrée. L'établissement est redevenu mixte. Les religieuses, sous l'impulsion de Sœur Hélène Marie, font considérablement croître l'école NOTRE-DAME. Puis, une à une, elles regagnent leur communauté et laissent la place à des laïcs.

En 1994, l'établissement est reconstruit et le collège NOTRE-DAME ouvre une deuxième série de divisions, portant ainsi à 8 le nombre des classes.

En 2013, le projet d'extension du collège voit le jour. Une troisième division de 6ème est créée.

Un nouveau collège avec accès par l'avenue Gambetta accueillera les élèves à la rentrée scolaire 2014.

Back to top